Sketchnote vidéo: l'importance du lâcher-prise

Je voudrais vous parler d'un livre très intéressant. Il aborde le lâcher-prise, sous un angle nouveau et il y a un lien fort avec la pensée visuelle! 

La sketchnote en haut de cet article reprend les points clés de cet ouvrag, intitulé "Tinkle, Dabble, Doodle, Try" et écrit par le Docteur Srini Pillay, diplômé de la Faculté de Médecine d'Harvard. 

Réalisée sous iPad avec l'application Procreate, cette sketchnote m'a servi de point de départ pour créer une courte vidéo explicative.

Le réseau par défaut : une découverte récente et majeure

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le cerveau au repos est très actif. Les neurosciences s'intéressent de près, depuis sa découverte en 1992, au réseau par défaut.

Il s'agit d'un réseau de neurones qui s'active lorsque nous sommes au repos, non focalisés sur une tâche précise. Ce réseau  active de façon synchrone plusieurs régions cérébrales distantes les unes des autres.

L’activité  du réseau par défaut (RD) présente la particularité de diminuer dès lors que nous sommes focalisés sur une tâche particulière. Selon Srini Pillay, laisser de la place dans notre vie à tout ce qui stimule le réseau par défaut favoriserait l'introspection, la créativité, la productivité et la flexibilité mentale.


Bonne nouvelle pour les praticiens de la pensée visuelle!

La bonne nouvelle est que vous pouvez entraîner le RD en pratiquant  notamment le griffonnage et le dessin libre. L'utilisation de la pensée métaphorique et de la visualisation active également le réseau par défaut, selon Srini Pillay. Des façons de faire complètement intégrées dans la pensée visuelle et ses techniques.

Si le sujet du RD vous intéresse, je vous propose ci-dessous quelques liens pour approfondir la question.

Le livre de Srini Pillay, sur Amazon.fr

Le réseau cérébral par défaut : un repos qui n’en est pas un " (Revue de Neuropsychologie)

" Que fait le cerveau quand il ne fait rien? " (Le Monde)

Commentaires