Le Mapping pour changer

Le Mapping pour changer
Le changement

Le mot "changement" est omniprésent de nos jours au sein de nombreuses entreprises. L'environnement est de plus en plus fluctuant, toutes les "zones de confort" sont remises en cause. Pas étonnant, compte-tenu des mutations accélérées que nous sommes en train de vivre et qui affectent toute la société. L'explosion du numérique notamment, n'y est pas étrangère. 
Après tout l'expression "2.0" nous renvoie à une réinvention, à un "reset", à un passage du 1.0 au 2.0. Dans les organisations, il revient la plupart du temps aux départements de ressources humaines de mener à bien la conduite du changement.  

Mais le changement n'est pas facile, il requiert des moyens, doit être orienté vers des objectifs clairs et surtout, il génère de la résistance. 


Quelle est au juste la relation avec le Mapping?  C'est une relation étroite. La communauté des praticiens des différentes techniques de Mapping est constituée majoritairement par des des managers, coachs, entrepreneurs, professeurs, chercheurs... qui cherchent à innover dans leurs pratiques professionnelles et à faire évoluer les choses. Ce sont des acteurs du changement.  

Ce changement ils l'ont souvent vécu de manière personnelle, beaucoup affirment que leur façon de travailler a été améliorée suite à l'usage régulier des techniques de mapping.  Certains affirment même que leur manière de penser en général a changé.


Visualiser ensemble


Les techniques de Mapping peuvent constituer un levier de changement lorsqu'elles sont accompagnés d'une véritable volonté de changer. Elles aideront à affronter la complexité et à construire ensemble une vision partagée par le biais de réunions visuelles où les idées de chacun sont représentées et unies par une structure cohérente. En passant d'un mode de pensée linéaire à un mode de pensée non-linéaire c'est la perception de la réalité qui change. 

Dans un article intitulé "Excel est mort, vive le mindmap!" l'économiste Peter De Keyzer souligne que la réalité ne peux plus être saisie par la seule logique rationnelle et par les analyses quantitatives classiques. 

Il faut aujourd'hui faire appel à une pensée globale, qui relie les éléments entre-eux (pensée systémique) et qui reconnaît le rôle de l'intuition . Il faut surtout mobiliser l'intelligence collective. 

Dans son ouvrage "Le Manager intuitif", Myriem le Saget écrit que le Manager du XXIème siècle prendra de plus en plus la posture du facilitateur qui contribuera à faire émerger de l'équipe les solutions et les innovations. 

Des outils pour le changement

Pour favoriser une communication créative et cohérente à la fois, on pourra choisir le mind mapping. Pour des usages plus académiques, la carte conceptuelle est aussi un outil pour le changement, à condition qu'elle soit créative, visuellement impactante et non orientée vers la monotonie et la linéarité. 

En réunion, le sketchnote et les canevas d'affaires (business model canvas, lean canvas...) aideront pour les projets et l'analyse. Les canevas visuels sont particulièrement utilisés dans l'univers des start-up et font une percée dans le coaching. 



Utiliser ces différents outils visuels avec succès est largement favorisé par l'environnement physique de travail. C'est ainsi que Cap Gemini a lancé les A.S.E acronyme de "Accelerated Solution Environment", des espaces pensés pour stimuler le travail collaboratif et l'innovation avec des méthodes visuelles. 
Dans la même veine, l'entreprise Idea Paint propose une peinture qui permet de transformer n'importe quel mur en espace de travail visuel et collaboratif. 

Conclusion

Pour conclure, je dirai que la nécessité de changer que vivent les personnes et des organisations rencontre aujourd'hui l'émergence de nouveaux outils et de nouvelles méthodes. Des outils et des méthodes surtout visuels. Utilisés sans superficialité et avec un réel désir de changer, ils constitueront un puissant levier pour le changement. 


Sources:


Enregistrer un commentaire