Mapwriting: comment mieux rédiger grâce au Mind Mapping!



Xavier Delengaigne et Franco Masucci viennent de publier un nouvel ouvrage. Leur but: nous aider réussir nos écrits grâce à une méthode qui s'appuie sur le Mind Mapping. Je vous propose de survoler cet ouvrage que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et d'intérêt.

Comme outil au service de l'écriture,  le Mind Mapping va permettre de concilier l'approche "cerveau gauche" (via l'arborescence et la vision du détail) avec celle du "cerveau droit" (via le visuel et la vision globale).


Enl lisant La méthode MapWriting nous apprenons notamment que des livres comme le fameux S'organiser pour réussir de David Allen ou encore l'Homme aux deux cerveaux de Dan Pink ont été rédigés en utilisant le mind mapping. J'ajouterais à cette liste l'ouvrage Travailler avec le sketchnoting auquel j'ai participé à la rédaction.

La méthode MapWriting

La méthode MapWriting modélise le processus de rédaction en mode Mind Mapping. Elle favorise, entre autres, un des aspects essentiels de l'écriture: la structuration des idées.



La méthode MapWriting propose des conseils de rédaction notamment sur l'usage des mots concrets, des phrases courtes, sur la pyramide inversée (rédiger du général vers le détail) etc..

À travers des exemples pratiques, nous découvrons en détail comment utiliser le mind mapping pour rédiger un article web, un livre ou encore un mémoire universitaire. 


L'usage d'un logiciel de Mind Mapping comme outil de rédaction, est analysé  avec détail pour les programmes suivants: Mind Manager, XMind, MindView, FreeMind, MindMeister et Mindomo. 

L'écriture collaborative est aussi abordée, avec l'usage des logiciels en ligne comme MindMeister ou encore les commentaires ajoutés par chacun des auteurs dans un logiciel de Mind Mapping comme MindManager.


Au résultat, les auteurs, qui ont utilisé maintes fois le Mind Mapping pour rédiger, affirment qu'un gain de temps très significatif est rendu possible par rapport à une rédaction traditionnelle. Ils annoncent une réduction du temps de rédaction d'un livre de 200 pages de 450h à 150h. L'argument me semble tout à fait pertinent car la carte mentale est un outil de productivité avéré.

Voici, ci-dessous, un aperçu de la mindmap, réalisée avec XMind, que j'ai utilisée pour préparer ce billet, en m'appuyant sur la méthode MapWriting.




La Méthode MapWriting est un ouvrage clair, pratique et agréable à lire. Au-delà de la pratique, c'est une véritable méthodologie qui est ici proposée.

Cet ouvrage souligne finalement qu'en pleine période de montée en puissance du sketchnoting, des techniques issues de la pensée design et des méthodologies agiles, le mind mapping reste un outil central dans le domaine de la pensée visuelle. 

Aucun commentaire: