Prévert était un sketchnoteur

planche scénaristique de Jacques Prévert pour Les Visiteurs du soir
Sous ce titre un peu provocateur se cache un constat: la prise de notes visuelle, le croquis, le dessin mêlé aux mots faisaient partie du processus créatif de Jacques Prévert. Voici quelques exemples de travaux, véritablement précurseurs du sketchnoting.

Prévert, c’est à la fois, le cinéma, la poésie, les collages, le théâtre et la chanson. Un ouvrage publié en 2016 nous permet de découvrir et de décrypter les "planches scénaristiques", les prises de notes dessinées du grand poète pour préparer des scénarios de films. Prévert a ainsi travaillé sur les scénarios de plus d'une centaine de films au cours de sa vie.

Ces planches préparatoires sont d'authentiques ancêtres du sketchnoting, on peut en retrouver plusieurs dans l'ouvrage cité ci-dessus et quelques unes sur le web, en voici deux autres (cliquer sur les images pour agrandir):




Dans notre ouvrage collectif, "Apprendre avec le sketchnoting" nous avons abordé l'utilisation du sketchnoting pour mieux mémoriser une poésie. Voilà une méthode qui aurait ravi le grand Jacques Prévert!

Aucun commentaire: