Pensée visuelle et environnement V.U.C.A

Cliquer sur l'image pour agrandir
"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements" disait Charles Darwin

Aujourd'hui on parle de plus en plus de l'environnement V.U.C.A, un concept formulé au départ par l'Armée américaine et qui désigne tout à la fois la volatilité, l'incertitude, la complexité et l'ambiguïté. Un environnement incertain dans lequel il faut adopter une nouvelle approche et de nouvelles techniques pour survivre.


Des groupes comme Zara, Google ou Netflix ont estimé tout indiqué d'adapter l'approche Vuca au milieu des affaires, confronté à toujours plus de complexité et d'imprévisibilité.

L'économiste Pierre de Keyzer écrivait déjà en 2012, dans son fameux article "Excel est mort, vive le mindmap" que l'époque des prévisions parfaitement modélisable était derrière nous. Et qu'il fallait plutôt adopter, à l'opposé d'Excel et des tableurs,  une approche  mindmap, moins linéaire et plus flexible.

Les principaux outils de la pensée visuelle comme le mind mapping, la prise de note visuelle (sketchnoting) ou encore la carte conceptuelle favorisent effectivement un mode de pensée agile, non-linéaire, à la fois créatif et donnant du sens. Ils sollicitent des compétences clés pour clarifier l'information, prendre du recul et donner du sens à l'action. 

La pensée visuelle fournit aujourd'hui des méthodes et outils non seulement pour apprendre à apprendre mais aussi pour apprendre à s'adapter. Voilà une réponse astucieuse pour faire face à un environnement V.U.C.A

Pour aller plus loin et se former au principales méthodes de pensée visuelle: les ateliers de Visual Mapping

Aucun commentaire: