Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré

The Drawing Effect
Sketchnote de Rob Dimeo sur l'effet de supériorité du dessin
Impressionnant: sept expériences scientifiques récentes confirment toutes que dessiner permet de mieux mémoriser les mots que de les écrire.

Les expériences


Selon le "Quaterly Journal of Experimental Psychology" plusieurs chercheurs américains ont essayé de mieux comprendre le fonctionnement de notre mémoire en menant sept expériences avec des étudiants.

Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans.Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon,fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner. Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute.

Les volontaires ont essayé, dans le cadre de l'expérience, de retenir ces mots soit en les écrivant, soit en les dessinant, soit en listant leurs caractéristiques.

Les résultats

Lors du test final de restitution, les participants qui avaient dessiné l'objet de l'exercice ont obtenu, quelque-soit le groupe, des résultats nettement supérieurs à ceux qui avaient privilégié d'autres techniques.

« La qualité des dessins réalisés n’a pas semblé être importante, déclarait Jeffrey Wammes, un des chercheurs. Cela suggère que n’importe qui pourrait tirer parti de cette stratégie de mémorisation,indépendamment de leur talent artistique. »

Pourquoi le dessin?

Pour expliquer ces résutlats, il est intéressant de découvrir le point de vue de Rob Dimeo, auteur de la sketchnote en haut de ce billet, Physicien et Directeur du Centre National de Recherche sur le Neutron aux États-Unis. Selon Dimeo, le dessin:

  • aide à créer des images mentales 
  • stimule la mémoire sémantique 
  • implique particulièrement le geste, la motricité 

En conséquence, la prise de note visuelle, sketchnoting, ou encore le mind mapping à la main sont autant de méthodes à recommander pour, entre autres, mieux mémoriser. D'autant que ces deux approches insistent sur le fait que ce n'est pas le côté artistique qui compte dans le rendu de nos dessins. Voilà une idée pour mieux réviser les examens qui approchent!

Aucun commentaire: