À la recherche d'un langage visuel universel

Comment communiquer ses idées de manière visuelle, simple et compréhensible par tous?


Alors que le monde compte plus de 6000 langues parlées, cette question a interpellé de nombreux penseurs visuels . Vous découvrirez ici quelques propositions qui pourront vous inspirer pour mieux transmettre visuellement vos idées. 

Utiliser des images, des pictogrammes, faires des choix sur les couleurs n'est pas une question de décoration à l'heure de créer des cartes mentales, sketchnotes et autres représentations du Visual Mapping. Il s'agit avant tout de créer un contexte et de placer des ancres visuelles qui vont guider à la fois le regard, la compréhension et la mémorisation.
Voici des idées d'images simples, d'utilisation des couleurs qui sont pensées pour favoriser une compréhension universelle.

Le lexique pictural de Torres García
cliquer pour agrandir



Le peintre uruguayen Joaquín Torres García (1874-1949) est le fondateur d'un mouvement artistique appelé l'universalisme constructif. Il a créé un répertoire de 260 signes, à l'issue de ses recherches sur l'art occidental, l'art africain, l'art antique égyptien et l'art précolombien.

Ce répertoire constitue une proposition de langage universel pour les artistes visuels du monde entier. Ce sont des formes simples, faciles à imiter, telles qu'elles apparaissent dans l'oeuvre ci-contre.


Les constellations de Miró

A partir de la célèbre série des Constellations, exécutée au début de la Seconde Guerre mondiale, s'établit le langage pictural et calligraphique de Joan Miró. 

Il a crée un style qui ressemble beaucoup aux dessins d’enfants à cause de la simplicité de ses formes. Ces symboles constituent les éléments d'un langage pictural à vocation universelle.






L'Isotype


L'Isotype est un langage visuel international créé en 1920 par le philosophe autrichien Otto Neurath et l'artiste graphiste allemand Gerd Arntz . 

La devise de Neurath : « Les mots divisent, les images unissent » fut le point de départ pour la création de ce nouveau langage qui se veut simple, universel et non verbal. 

L'intention initiale de Neurath était d'utiliser ce langage pour l'éducation. Ce langage, de plus de 4000 signes s'est par la suite popularisé dans le domaine de la signalisation publique et des premières infographies. Il existe même un app ludique, un memory avec les pictogrammes de l'isotype (voir ici).



Le Folklore planétaire de Vasarely
cliquer pour agrandir

L'idée de Folklore Planétaire doit être maintenant plus explicite : à une civilisation mondiale doit correspondre un langage plastique mondial, simple,beau et acceptable par tous". (V.Vasarely)

Victor Vasarely, artiste originaire de Hongrie, s’installe à Paris en 1930 pour travailler dans l’agence publicitaire Havas . Il propose un nouveau langage basé sur les unités plastiques reproductibles et colorisables à l'infini : «le Folklore Planétaire».

À l’élément de base, un carré jouant en tant que fond et contenant une forme géométrique (un carré plus petit, un cercle, une ellipse, un rectangle, un triangle, un losange, etc.), s’ajoute,dans un désir d’analogie avec les sciences modernes, l’action de la couleur, qui est utilisée à plat et de manière uniforme à l’intérieur de chaque élément, donnant un nombre infini de combinaisons possibles (les «formes-couleurs»).


The Noun Project


The Noun Project est né de l’idée simple que les icônes et les émoticônes sont des formes qui permettent de faire comprendre de manière universelle, sans aucune barrière de langue, un même mot ou une même idée. 

Lancé depuis 2010 par 3 designers américains, The Noun Project invite les utilisateurs à trouver rapidement  l’image dont ils ont besoin, que ce soit en utilisant un mot-clé ou en naviguant parmi les catégories.
La plate-forme  permet à n’importe quel contributeur de mettre en ligne ses propres symboles, libre ensuite à la communauté de déterminer lesquels deviennent des standards de langage Noun et lesquels restent au contraire de l’ordre du personnel
.

J'espère que ces réflexions, ces exemples vous donneront des idées. Se constituer une iconothèque d'images simples que nous sommes capables de reproduire facilement est une des compétences clés de la pensée visuelle. 
Cela fait partie intégrante des Ateliers de Visual Mapping, dont les prochaines sessions auront lieux à Paris les 27 et 28 avril 2015.


Aucun commentaire: