Utiliser la caméra du Smartphone pour le Mind Mapping

La dernière version de l’application Mindjet Maps pour iPhone a une nouvelle fonctionnalité qui permet de prendre, sans sortir de l’application, des photos qui s’insèrent directement dans les sujets principaux d’une carte mentale (voir illustration ci-dessous).


Bien qu’intéressante, cette fonctionnalité n’est pas une révolution puisqu’il était déjà possible avec l’antérieure version de Mindjet Maps, d’insérer des photos dans les sujets ou nœuds de la carte, à partir de l’album photo. Ce qui change maintenant, c’est de pouvoir ajouter les clichés « à la volée » sans avoir à sortir de l’application.

Quelles utilisations ? 
Un des principaux avantages de cette possibilité de prendre des photos depuis l’application Mind Mapping est la prise de note visuelle, la capture rapide d’informations que l’on pourra compléter et ramifier dans un deuxième temps. Notons que la carte réalisée sur Smartphone sera ensuite exportable vers des logiciels de Mind Mapping (la plus grande partie gèrent l’importation de cartes au format Mindjet).

Voici 2 exemples que je vous livre, dans l’utilisation de photos avec Mindjet Maps 

- Prendre des références bibliographiques de livres que nous trouvons intéressants. Il sera ensuite possible de retranscrire les informations bibliographiques dans la carte, puis de supprimer les photos pour ne garder que la version mise au propre.



 - Prendre des clichés d’un lieu ou d'un objet pour les commenter ensuite, en utilisant la carte. Voici une carte où apparaissent différents détails d’un mur de graffiti, des détails que nous pourrons ensuite compléter par des commentaires dans des sous-branches.



D’autres possibilités 
Une des astuces à laquelle je recours souvent pour capturer, après une réunion par exemple, les idées représentées dans une carte de grand format, est d’utiliser l’application CamScanner.
Cette application est en mesure d’optimiser les clichés de carte pour les rendre partageables au format image ou PDF. Le rendu est plus clair et donc mieux exploitable par la suite. CamScanner permet de prendre à la suite plusieurs photos, de les optimiser et de les regrouper dans un « livre » PDF.
Ce livre sera très utile pour notamment faire une version logicielle de la carte.



 Conclusions
 Prendre rapidement des notes visuelles avec la caméra du Smartphone pour ensuite les mettre au propre et/ou les compléter est quelque chose d’utile et de simple à la fois. Pour le moment, l’application Mindjet Maps a quelques limitations comme l’orientation verticale des photos ainsi que l’exploitation difficile des photo sous iPhone, il faut ouvrir la carte dans un logiciel pour réellement exploiter les photos.
Une fonctionnalité très utile serait de pouvoir récupérer en même temps que les photos, leurs méta données (lieu, date, etc…). Mais aussi de pouvoir flasher depuis l’application Mind Mapping des codes QR, des codes barres et d’insérer les informations obtenues dans une carte. Un chantier s’ouvre, à l’intersection du Mind Mapping et des technologies mobiles.
Enregistrer un commentaire