Les cartes heuristiques pour apprendre l'anglais

Agnès Pihuit Imbert est professeur d'anglais en collège, elle utilise la carte heuristique comme outil d'apprentissage. Sur son site helpyourself, on peut trouver de nombreuses cartes pour revoir les notions abordées. Construction de phrases, vocabulaire, conjugaison et même des cartes pour l'aide aux devoirs dans d'autres matières sont accessibles . La plupart des cartes sont téléchargeables au format pdf pour un usage non-commercial.
Un travail de fond, une mine de cartes et d'idées pour la pédagogie avec la carte heuristique. Agnès encourage ses élèves à prendre leurs notes sous forme de mindmap "
Les élèves disent que cela leur permet de progresser car cette façon de présenter le cours les oblige à comprendre ce qu'ils apprennent" dit-elle.
Je pense que le succès de la carte heuristique en é
ducation reposera sur ce type de pratique innovante où la carte n'est pas imposée aux élèves mais proposée comme un outil supplémentaire.

Voici un exemple de carte réalisée par Agnès avec le logiciel Inspiration 8, reconnu d'intérêt pédagogique par le Ministère de l'Éducation Nationale.


5 commentaires:

fromlugdunum a dit…

Merci pour ce site que je ne connaissais pas. Les cartes proposées sont assez chargées visuellement, c'est pas dans mon habitude, mais je vais quand même les regarder de plus près.

Philippe Boukobza a dit…

Merci pour ce commentaire. La page d'Agnès regorge de cartes. Une cartothèque pour la pédagogie serait très utile pour partager les différentes initiatives toutes matières confondues.

Pierre Clause a dit…

Merci Philippe de ce lien - ne manquez pas la video en page d'accueil qui vous convaincra de travailler vos langues étrangères en 45 secondes !

Philippe Boukobza a dit…

Bonjour Pierre,

je n'avais pas fait attention à la vidéo, c'est vrai qu'elle est particulièrement... parlante.

apprendre anglais facile a dit…

Ce qui rend les cartes heuristiques intéressantes pour apprendre à parler anglais, ou tout autre langue, c'est qu'elles respectent le fonctionnement normal, simple et naturel, de la mémoire : on procède par association pour mémoriser quoi que ce soit.

Ces cartes peuvent paraître intimidantes; on se dit qu'il faut maîtriser la technique et/ou utiliser un logiciel...

Or, rien d'indispensable. Pas besoin de logiciel pour s'y mettre.

L'essentiel est de coucher et d'organiser ses idées, tout en les rendant vivantes.

La précaution que j'encourage à respecter, c'est de conserver une approche VERBALE, au sens d'orale, de la langue, en faisant et en utilisant ces cartes.

Concrètement : comme vous faites/relisez votre carte, prononcez, au minimum mentalement, de préférence à voix haute, les mots que vous y avez mis.

Ces cartes sont visuelles : cela aide à organiser l'information. Cela permet d'indexer l'information.

Rendez-les aussi vivantes par la parole. Cela permet de rendre le contenu concret, familier et mémorable.