Tout commence avec la carte

"Tout commence avec la carte" c'est le titre d'un récent billet sur le blog de Thierry Crouzet. Auteur du peuple des connecteurs et de Le cinquième pouvoir, Thierry Crouzet mène une réflexion passionnante, tout en profondeur, sur notre époque. Voici un extrait :

J’aime particulièrement les cartes des réseaux parce c’est sans doute en les contemplant, comme un voyageur qui rêve au-dessus des cartes géographiques, que j’ai eu l’intuition qu’une autre civilisation était en train de germer dans l’ancienne.

En allant dans le même sens, je pense que l'on assiste à la naissance d'une culture digitale qui emerge de nouveaux usages et de nouveaux outils. Elle développe aussi son langage et la carte en fait partie. Elle agit comme système pour donner de la cohérence et du sens dans l'oceán de données qui se développe de manière exponentielle. Pour conclure son billet, Thierry Crouzet ajoute :

Quand on change de représentation, on ne voit plus rien de la même façon.

Totalement d'accord, depuis que j'utilise la carte heuristique pour représenter mes idées et mes actions à mener, ma perception a changé, tout a changé. J'ajouterais que la multiplication de cartes pour représenter les idées, les données ou les réseaux sociaux accompagne le besoin croissant de donner du sens, d'assimiler et de structurer en patterns cohérents la complexité du monde numérique.

Une représentation linéaire d'un groupe de personnes


Une cartographie d'un réseau social ou graphe social

Aucun commentaire: