Freemind pour organiser des idées et Touchgraph pour visualiser des relations, par Laurent Journaux

Dans ce billet, je vous propose de découvrir le témoignage et les commentaires éclairés  de Laurent Journaux  sur une utilisation comparée de FreeMind  et de Touchgraph.

Ingénieur agronome, practicien de la carte heuristique et utilisateur quotidien de FreeMind, Laurent est sur son temps libre passionné et créateur de jeux de société.  Pour vous faire une idée du travail que Laurent a mené avec FreeMind, je vous invite à découvrir une série de cartes FreeMind  qu'il a publiées sur les jeux de société.

Découverte
J'ai découvert
Freemind grace à un ami. J'avais d'abord découvert les cartes heuristiques au travers du site Petillant, mais je n'avais pas franchi le pas. Puis j'ai lu l'excellent livre chez Dunod de Deladrière, Le Bihan, Mongin, Rebaud, Organisez vos idées avec le mind mapping. J'ai fait quelques cartes avec papier crayon soit pour organiser mes idées au bureau (brain storming ou rédaction d'article) ou à titre personnel (création de jeu de société).  J'utilise désormais Freemind très couramment presque quotidiennement.

Un outis pour organiser des informations complexes

C'est aussi assez naturellement que voulant revenir vers les wargames qui présentent des règles complexes par rapport aux jeux de société modernes de l'école allemande, j'ai décidé de mettre en forme les règles de JdG. Cela a été un travail assez long  (plusieurs jours) et m'a permis de détecter des redondances ou des manques dans une règle touffue .

C'est aussi un très bon outil pour, en cours de jeu, vérifier un point de règle sans être obligé de se replonger dans un paragraphe complet.

La nouvelle version de FreeMind
Dans la version 8, j'avais déjà trouvé comment insérer plusieurs images dans le même noeud, mais les version beta 9 facilitent encore plus ces opérations et sont plus riches en mise en forme. Enfin les multiples format d'export permettent de retraiter les cartes en plein de formats svg, png, pdf...).

 Touchgraphimage

Je cherchais par ailleurs pour modéliser les relations entre toutes les coopératives qui adhèrent à notre union un outil de représentation des relations. J'ai trouvé Touchgraph  qui est désormais un produit payant mais dont une version plus frustre est disponible en open source chez sourceforge. J'ai donc utilisé cet outil pour modéliser les entreprises de ma branche 
Dans cette représentation, les liens sont proportionnel à la part d'activité qui lient entre elles les structures.
Par ailleurs, à titre personnel, je me suis lancé dans des recherches sur un vieux jeu de carte oublié très en vogue au XVII et XVIII ème siècles qui était encore partiqué dans ma famille dans les années 50. Je voulais construire un tableau de contingence et utiliser des méthodes statistiques de représentation comme l'analyse factorielle des correspondances. Je n'avais malheuresement pas de logiciel à disposition : j'ai donc utilisé
Touchgraph  . 
Touchgraph  est par contre beaucoup plus frustre que Freemind puisque la version disponible sur source forge est ancienne et que désormais les nouvelles versions sont exploitées commercialement.

Conclusion

En conclusion, l'utilisation des 2 outils est très différente : Freemind  pour organiser des idées et Touchgraph  pour visualiser des relations entre des entités.

4 commentaires:

samos29 a dit…

L'expérience de Laurent Journaux me rappelle exactement la mienne et avec les mêmes conclusions : Freemind devient presque idéal au fur et à mesure de ses évolutions et est donc tout à fait adapté à toute situation de la vie courante...merci pour cette article très poditif et sûrement motivant...pour ceux qui ne connaissent pas encore notre logiciel préféré !!!

Franck

Franck

Philippe Boukobza a dit…

Merci Franck pour ce commentaire. Sais-tu si une nouvelle version de Freemind serait sur le point d'être publiée ?

samos29 a dit…

Bonsoir,
si on regarde les commentaires, les demandes des utilisateurs, les travaux en cours, etc... on s'aperçoit que, d'une manière générale, les évolutions portent sur les formats d'exportation, les échanges et/ou synchronisation avec des programmes tiers (gestion de projet, openoffice, outlook et bien d'autres). A titre d'exemple, l'export en flash d'une carte Freemind devait se faire auparavant manuellement (ce qui était relativement fastidieux). Aujourd'hui, il suffit, dans Freemind, de sélectionner Fichier/Exporter/En Flash pour que tout se fasse automatiquement. Aujourd'hui,Concernant le programme en lui-même, il y a beaucoup de demande sur l'ergonomie générale (qui est pourtant déjà très bonne quand on connait les raccourcis claviers).
Concernant la sortie d'une nouvelle version, je n'en ai aucune idée. La dernière (0.9.0 beta 19) date de mi-juillet.
Franck

Philippe Boukobza a dit…

Merci beaucoup pour cette réponse. Vraiment elle témoigne de ton expertise FreeMind et nous donne des bonnes nouvelles pour l'avenir de ce magnifique projet.